Image PxHere

Quelle couleur pour quelle pièce de la maison ?

Vous voulez franchir le pas de colorer votre maison ? Bravo. Si vous avez envie de couleurs, concertez-vous en famille et lancez-vous ! En effet, si on peint tous ses murs en blanc et qu’on choisit du mobilier de couleur neutre en pensant qu’on ajoutera de la couleur plus tard, dans la très grande majorité des cas on ne le fait plus jamais. S’autoriser la couleur autour de soi (et même sur soi) semble une audace, presque un grain de folie difficile à soutenir dans le temps et assumer, et pourtant, nous avons véritablement besoin de couleurs dans nos vies et notre champ de vision, car elles participent à notre équilibre psychologique, émotionnel, et possèdent un véritable pouvoir. L’idéal étant de rencontrer au cours de nos journées toutes les couleurs de l’arc en ciel pour se sentir bien, bénéficier de leurs forces, leurs vertus, retrouver toute la palette présente dans la nature et sa richesse infinie.

Dans cet article, MesRideaux vous livre ses modestes conseils pour vous aider à colorer votre intérieur.

Combattre le froid par la couleur en déco

Une étude a prouvé que la couleur utilisée pour peindre les murs d’une pièce avait une véritable influence sur notre ressenti concernant la température de la pièce. Il nous semble donc pertinent de commencer cet article en vous racontant cela, car au moment de se chauffer en hiver sans faire trop grimper la facture énergétique, cela peut être très utile à connaître ! L’étude montre que si les murs de la pièce sont peints en rouge, on ressent une température plus élevée de 2°C par rapport à la température réelle. A l’inverse, si les murs sont peints en bleu, notre corps ressent une température de 2°C de moins par rapport à la température objectivement relevée par le thermomètre. En définitive, la différence ressentie dans une pièce peinte en rouge et une pièce peinte en bleue se chiffre donc à 4°C d’écart, ce qui est loin d’être négligeable ! 

On devine donc ce qu’il nous reste à faire pour se sentir bien au chaud, dans une pièce où l’on bouge peu et où on a besoin de confort, comme le salon : adopter des couleurs chaudes. Certes, peindre les murs en rouge serait un peu extrême (et on ne se sentirait pas assez détendu car le rouge vivifie, excite) ; mais on peut adopter des rideaux rouges, un jeté et des coussins rouges pour le canapé, un grand tapis persan à dominante rouge (qui peut se marier facilement à d’autres couleurs et contrebalancer des teintes froides).

Déco en rouge issue de la série Downton Abbey

Voulez-vous en savoir un peu plus sur les suites de l’étude et ses applications concrètes ? On a observé qu’un café servi dans une tasse rouge nous semblait rester chaud plus longtemps que dans une tasse bleue, ou encore qu’on mettrait plus de glaçons pour rafraîchir un Coca Cola, à l’emballage rouge, que son équivalent Pespi Cola, à l’emballage bleu… La couleur envoie des messages à notre cerveau et nous y répondons sans même nous en rendre compte…

Un marchand de poissons ayant eu connaissance de l’étude,  a souhaité réchauffer ses employés, continuellement au contact du froid des chambres froides, en utilisant le rouge dans l’espace de travail… Mais les employés comme la clientèle ont eu l’impression que le poisson n’était pas assez frais dans un tel lieu, et le bleu, plus adapté à l’idée du frais, a du être rétabli…

Quelle couleur pour un salon ?

Vous avez compris, par la lecture du paragraphe précédent, que nous conseillons plutôt les couleurs chaudes pour améliorer le bien être psychologique dans un salon.

Pensez, non seulement au rouge, mais aux teintes qui rappellent les feux de cheminée et sont susceptibles de vous réchauffer le cœur en hiver : les orangés, le terracotta, le jaune doré, les ocres, les marron clairs caramel.

Si la pièce est utilisée essentiellement le soir, choisissez des couleurs qui réagissent bien sous l’éclairage électrique. Là encore, il s’agit plutôt des couleurs chaudes. Le vert par exemple, est splendide éclairé en lumière naturelle mais beaucoup moins mis en valeur par la lumière des lampes le soir venu, il a tendance à sembler un peu blafard et à donner mauvaise mine ! Pour une pièce « de soir » si vous êtes fan de vert, préférez un vert sombre (un vert sapin, profond et enveloppant) à un vert cru (vert anis, vert menthe, vert herbe).

Quelle couleur pour une cuisine ?

Dans une cuisine, il semblerait que la meilleure combinaison de couleurs pour mettre en appétit soit celle du rouge et du blanc. Un classique en somme, qui explique pourquoi la traditionnelle nappe en vichy rouge et blanche a sa raison d’être en restauration !

Carreau Vichy Deia écru et rouge marque Gaston y Daniela disponible à la confection sur MesRideaux.fr

Là encore, les tests montrent que l’on mange plus et avec plus d’enthousiasme dans un restaurant où le rouge domine… Alors qu’une salle bleue nous donnerait plutôt envie de se mettre au régime, de rester très raisonnable et de zapper le dessert… Cela s’explique : le bleu est la couleur la plus étrangère à l’univers alimentaire. Le rouge, qui nous stimule, nous rend plus « vivants ».

Quelle couleur pour une chambre ?

Cette fois, ça y est, c’est le bleu qui est à l’honneur ! Couleur relaxante par excellence, le bleu nous fait ralentir le rythme, respirer mieux et plus lentement, et aide les personnes qui auraient du mal à trouver le sommeil. La chambre bleue est donc une bonne idée ! En plus, blotti sous la couette, on a moins besoin de chaleur. Il faut même que le corps baisse un peu en température pour pouvoir s’endormir.

Il vous reste à choisir entre des murs bleus, ou des murs blancs associés à des textiles bleus : rideaux, linge de lit, jeté de lit, coussins, chaise tapissée au pied du lit, tête de lit bleue

Vous pouvez jouer sur les déclinaisons de bleus, et associer par exemple du bleu pâle, très doux, à du bleu marine, plus fort et contrasté.

Si le bleu ne vous convainc pas pour une chambre, vous pouvez aussi aller vers le mauve, une couleur associée à la rêverie et qui comporte du bleu. Mais n’allez pas vers le rouge, sauf si la chambre est davantage une pièce de vie (chambre étudiante) que de repos, et qu’il n’y a aucune difficulté d’endormissement pour la personne qui l’occupe.

Les couleurs bonus qui donnent du bien être dans la maison

Le rose

Bon à savoir, le rose aide véritablement à voir la vie en rose.

Dans une salle de classe peinte en rose (toujours d’après une étude), les enfants dessinent davantage de choses très gaies que dans une salle de classe toute blanche.

Il est donc vraiment judicieux de mettre du rose chez soi ! Si vous pensez que c’est une couleur uniquement féminine, pensez que pendant très longtemps, le bleu, associé à la Vierge Marie était la couleur féminine par excellence, et non le rose. De plus, pour les africains, les asiatiques ou les Sud américains, le rose n’est pas plus féminin que masculin. Si le rose flashy vous semble extravagant, pourquoi ne pas élire le rose poudré, cette teinte délicate, tendance et facile à placer ? On n’est pas obligé non plus de décorer une pièce avec une dominante rose, on peut mixer le rose à d’autres couleurs et l’introduire avec des objets isolés. En touches, le rose peut s’inviter dans toutes les pièces de la maison : le salon, la chambre, l’entrée, le dressing…

Le jaune

Terminons avec le jaune, couleur peu appréciée des européens (même si sa côte remonte) et pourtant très bénéfique à avoir autour de soi dans son quotidien. Le jaune est particulièrement resplendissant lorsqu’il reçoit directement la lumière naturelle. Si le temps est gris, mais que la lumière frappe votre mur peint en jaune, il fera toujours plus beau chez vous ! Le jaune, c’est l’effet soleil assuré. De façon générale, si vous peignez un mur en couleur, et cela est d’autant plus vrai pour le cas d’un mur jaune, optez pour le mur qui reçoit bien la lumière extérieure. Ce n’est pas toujours le mur en face de la fenêtre, selon les masques éventuellement créés par les maisons alentours et l’orientation des rayons au fil des heures, cela peut-être un mur placé à côté de la fenêtre et perpendiculaire. Prenez le temps d’observer avant de peindre un mur, et réalisez une feuille peinte de test que vous fixerez au mur pour voir comment la couleur réagit à différents moments de la journée.

Si vous n’êtes pas prêts pour des murs jaunes, là encore, parsemez votre déco de touches jaunes. Notre coup de cœur : les coussins jaunes d’or. Lumineux, positifs et intenses, ils peuvent s’accorder à bon nombre d’autres teintes : bleu canard, vert sapin, rose poudré, bordeaux, chocolat, beige, anthracite…

coussin velours jaune
Coussins velours Sweet Love or avec passepoil noir à configurer sur MesRideaux.fr

Les mots de la fin pour colorer sa maison

Pour répandre les couleurs dans votre intérieur, réfléchissez mais pas trop, au risque de ne pas le faire. Parlez-en en famille, faites-vous confiance, et écoutez avant tout vos préférences personnelles.

Pensez à varier les couleurs. De la même façon que l’assiette idéale en nutrition est colorée pour nous faire bénéficier de tous les anti –oxydants et vitamines possibles, la décoration d’intérieure idéale pour le moral n’est ni neutre ni monochrome, mais puise dans un maximum de teintes, plus ou moins séparées par pièces ou combinées (par deux, par trois, en camaïeux). Pour ressentir le bien être par les couleurs chez vous, vous devez, en parcourant votre maison et au fil de la journée, rencontrer les différentes couleurs présentes dans la nature. C’est aussi le secret pour ne pas se lasser !

Coussin Indienne

Thévenon

Á partir de : à partir de 57 €

Rideau Tramontana

Gaston y Daniela

Á partir de : à partir de 393 €

Tête de lit Soft Sunset

Jab

Á partir de : à partir de 567 €

Coussins velours or

Thévenon

Á partir de : à partir de 57 €
Plus d'articles
Les nouveaux tissus Thévenon sont en ligne !