tissus outdoor
Gamme de tissus Cannage Californien

Des tissus outdoor pour votre décoration d’extérieur

Les beaux jours sont là, et dès lors, on se plait à rêver à l’été. Des moments idéaux, que l’on situe dans la nature, en famille ou entre amis. Et s’il était temps de se préparer un coin de verdure où buller au soleil, propice au bien être et à un farniente bien mérité ? Incontournables pour créer une ambiance chaleureuse, les tissus outdoor introduisent design et confort au jardin ou en terrasse. Des alliés de choix pour s’approprier l’espace extérieur, y imprimer sa touche personnelle, soigner notre nouvel endroit préféré, qui le mérite et nous le rendra bien.

Les tissus outdoor, qu’est-ce que c’est ?

Les tissus outdoor, ou tissus d’extérieur, sont des tissus spécialement conçus pour la vie au grand air. Ils résistent donc dans une certaine mesure aux intempéries et aux salissures. On les utilise pour garnir le mobilier de jardin ou aménager les abords de la piscine. Décoratifs, ces tissus répondent aussi et avant tout à un cahier des charges rigoureux.

Leurs matières sont conditionnées par les impératifs techniques. Il s’agit le plus souvent de polypropylène, une fibre plastique recyclable et imputrescible par nature (donc anti moisissures et imperméable). Lorsque les tissus proviennent d’une autre matière, celle-ci est traitée avec un apprêt pour devenir outdoor. Les tissus subissant un traitement après tissage, c’est à dire un apprêt, voient leurs qualités outdoor légèrement décliner dans le temps (le produit chimique qui apporte les caractéristiques outdoor s’altère, lentement). 

Les tissus outdoor, et d’autant plus les tissus outdoor en polypropylène, possèdent une grande résistance à l’abrasion, ce qui permet une très faible usure du tissu utilisé en revêtement de sièges, même soumis à frottement régulier avec un usage très fréquent. 

Bien que les tissus outdoor soient synthétiques, ils ressemblent bien souvent à s’y méprendre à des fibres naturelles : tout l’enjeu du secteur est de brouiller les pistes, et de faire passer les tissus d’extérieurs pour des tissus d’intérieur, une tendance de fond qui mélange tout sans modération.

La tendance intérieur – extérieur

Au fil des années, l’outdoor continue son ascension dans le secteur déco, affirmant haut et fort que le jardin et les terrasses méritent d’être aussi attrayants que les pièces de vie de nos intérieurs. Pièces de vie, c’est bien de cela qu’il s’agit : les extérieurs sont traités comme une pièce, un espace salon au grand air. Les différents lieux se décloisonnent et s’interpénètrent.  Pourquoi se priver de s’installer le plus confortablement possible là où la lumière est la plus resplendissante, où les fleurs fraiches s’épanouissent sous nos yeux, offrant un décor évolutif au fil du temps ? 

Passer du temps dehors, cela signifie pouvoir y conduire avec plaisir et facilité ses activités préférées : manger, recevoir, lire, se reposer, écrire ou dessiner, cuisiner peut-être… On dispose donc de tout le mobilier utile, table de repas, table basse, chaises, assises basses, fauteuils, chaises longues, hamacs… Mais aussi de tout ce qui embellit, complète l’ambiance : tapis, coussins, lanternes, plateaux, plaids, paniers… L’accessoirisation représente d’ailleurs une tendance marquante du domaine de l’outdoor, comme le confirment les experts de l’outdoor présents lors de la dernière édition du salon « Maison & Objet » de Janvier 2020. La mode extérieure s’inspire de près de la mode intérieure. La frontière est de plus en plus mince, et poreuse. Les produits outdoor doivent être techniques, soit, mais raffinés et variés. 

Il n’est plus question de voir le même effet tressage de PVC un peu grossier partout. La décoration d’intérieur challenge la déco d’extérieur qui se joue des contraintes spécifiques et propose des tressages délicats (en réaction à la mouvance vannerie et fibres végétales de la déco d’intérieur), des nuances de couleurs travaillées (on va bien au delà des sempiternels taupe, anthracite et vert anis).

Comme les particuliers affectionnent les baies vitrées, les salons connectés à la terrasse, la maison s’ouvre largement, et fait entrer aussi l’extérieur à l’intérieur. Le mobilier outdoor est si joli qu’on veut aussi en profiter dans la maison, et toute l’année ! Mélangé au reste de la décoration de l’intérieur, il apporte une touche subtilement décalée, dynamique et amusante. La modularité est une demande croissante des particuliers, qui souhaitent emporter avec eux les mêmes sièges et coussins du dehors au dedans, et inversement. 

A noter, les tissus outdoor, résistants à l’humidité, représentent un bon joker pour équiper les salles de bains ; rideaux, stores bateau, fauteuils, voire même coussins si l’on ambitionne de faire de sa salle d’eau un véritable salon de bien être.

Les personnes et le mobilier déambulent très librement et investissent pleinement toute la parcelle d’habitation : c’est comme si l’espace privé s’agrandissait, et s’aérait. On n’a définitivement pas à se sentir coincé entre quatre murs !

Les différents tissus outdoor

Pour les tissus outdoor comme pour les tissus en général, le premier réflexe est généralement de penser « unis ». Certes, de beaux unis existent, aux couleurs riches et inattendues, aux textures étudiées, mais attention à ne pas négliger tout le potentiel des tissus à motifs pour égayer en beauté le jardin ou la terrasse. Les tissus outdoor se sont vraiment diversifiés au fil du temps. Si vous avez en tête une toile toute simple au toucher plastifié vous avez tout faux… Il serait dommage de ne pas prendre connaissance des nouveautés et de leurs qualités visuelles et tactiles.

Intéressez-vous aux rayures (notre référence Max outdoor au toucher naturel bluffant) et motifs figuratifs (le léopard version Michel Klein pour Thévenon). Les armures des tissus elles-mêmes (c’est dire le mode d’entrecroisement des fils adopté dans un tissage) apportent aussi de jolies variations : les chevrons affirment leurs « V » caractéristiques, les sergés leurs diagonales, les toiles rustiques jouent sur des effets chinés avec des fils à colorimétries variables, ou usent de fils flammés, en d’autres termes irréguliers dans leurs épaisseurs, pour perturber la simplicité et augmenter la matérialité. 

Côté couleurs, on délaisse volontiers les tons flashy vus et revus, trop premier degré (soleil = joie de vivre = couleurs vives !), ainsi que les neutres tristounets très convenus, pour s’orienter vers des teintes pigmentées, puisées dans la nature, mais sans clichés ni excès : les verts se font mousse, kaki, olive. Les bleus se grisent ou se foncent comme la mer dans le lointain. Les rouges varient du brique au cerise. Les touches de beiges tempèrent sans prendre le dessus. Les blancs et crème interviennent pour rehausser, illuminer.

tissu outdoor rayé
Tissu Max outdoor naturel
tissu outdoor bleu
Tissu Time off outdoor bleu

Thévenon et les créateurs inventent de nouveaux tissus outdoor

L’éditeur haut de gamme accessible français Thévenon s’est allié à des créateurs aux profils et parcours variés pour imaginer des tissus outdoor, renouveler le genre, et l’aborder par un positionnement très mode. De l’audace, distillée avec modération ou poussée jusqu’à une originalité prononcée, selon les partenariats.

Ainsi, le styliste Michel Klein a fait entrer dans les collections  des imprimés léopards au colorations sauvages (rouge et noir fond kaki) ou carrément rock (mauve et noir fond rouge), qui ne dénoteraient pas dans un défilé. Frileux s’abstenir; pour les autres, le jardin sera pétillant !

Michel Klein x Thévenon
Michel Klein et le tissu outdoor léopard Jungle Fever

Carolina Irving, décoratrice et fondatrice de la marque de tissus portant son nom, en duo avec Pierre Sauvage, directeur de l’enseigne de tapis et objets de décoration « Casa Lopez », ont conçu le tissu « cannage californien » (cf photo principale de l’article), par lequel le traditionnel cannage des chaises d’intérieur glisse vers le registre de l’extérieur, en coloris élégants et naturels de plantes, de ciel grisé ou de terres rougies. Un modèle qui s’acclimate aussi bien au jardin que dans une véranda, un jardin d’intérieur garni de plantes vertes en pots (avec quelques planches de botaniques encadrées ce serait parfait !).

Lorsqu’on dispose de tels tissus outdoor, tendances et tout sauf « passent partout », on n’hésite plus à les faire entrer et sortir, les mélanger à d’autres références stylistiques et dans toutes les pièces. 

Vous l’aurez compris, aujourd’hui, l’équipement extérieur ne se résume plus à la rigidité un peu abrupte de l’aluminium ou du plastique moulé. Les tissus outdoor ont un vrai rôle à jouer pour apporter de la souplesse, du moelleux, et donc un maximum de confort, afin que l’on puisse s’installer et se prélasser pendant des heures, aussi à son aise que dans un véritable salon d’intérieur. On y gagne en plus le cadre naturel, incomparable par ses couleurs, senteurs, pour sa lumière naturelle et sa dose de vitamine D ! Tissus unis sans être basiques, rayés avec un brin de fantaisie, à motifs contemporains félins ou graphiques, les modèles outdoor s’ancrent dans l’air du temps et accompagnent les plaisirs des beaux jours en vous suivant là où il vous semble bon de planter votre version nomade et personnalisée d’un décor parfait.

Plus d'articles
Le triple vitrage est-il vraiment utile ?