rideau de porte thermique
Rideau de porte d'entrée isolant thermique par MesRideaux.fr

Tout savoir sur le rideau isolant thermique

La maison, c’est notre petit cocon protecteur et on doit s’y sentir dorloté, loin de toute perturbation qui gâcherait le plaisir telles que le froid ou le bruit ! Si l’isolation concerne les murs et les fenêtres, saviez-vous qu’elle pouvait aussi être améliorée grâce aux rideaux ? Dans cet article, nous allons vous livrer un maximum d’information sur les rideaux isolants thermiques, et sur la doublure isolante thermique et phonique vendue sur MesRideaux.fr.

Qu’est-ce que le rideau isolant thermique ?

Le rideau isolant thermique est un rideau technique qui protège de la chaleur en été mais surtout du froid en hiver. Plus de sensation de « Brrrrrr ! …. » à côté de la fenêtre (à simple vitrage ou châssis perméable au froid, comme c’est un peu le cas avec les montants métalliques) ou devant la porte d’entrée (car oui, on peut aussi fixer un rideau sur une porte d’entrée, grâce à la tringle de porte prévue à cet effet et en vente sur MesRideaux.fr). Bref, plus de déperdition de la chaleur dans les pièces de vie et le hall d’entrée, et plus de surchauffe façon serre tropicale l’été, grâce au rideau isolant thermique, une solution efficace et brevetée (nous tenons les documents à votre disposition ) qui va peut-être vous changer la vie !

rideau de porte
Rideau isolant thermique pour une porte d’entrée (voir aussi image principale de l’article)
rideau thermique chambre
Rideau isolant thermique pour une fenêtre de chambre, tissu Praiano naturel

A quoi ressemble le rideau isolant thermique ?

Concrètement, le rideau isolant thermique proposé par MesRideaux.fr est une doublure spécifique que l’on accole au tissu de votre choix. Ainsi, la technique ne l’emporte pas sur vos envies de fantaisie (tissus imprimés, tissus jacquards à motifs) ou de matières nobles (toile de lin, lin lavé, coton épais, 100% laine etc.). La doublure thermique est adaptée au rideau en toute discrétion. La seule contrainte à respecter pour vous est de ne pas choisir un tissu transparent, qui laisserait deviner le dispositif, ou trop fin pour supporter cette doublure relativement lourde. Sur l’envers, votre rideau muni de doublure isolante sera de couleur écrue. En effet, la doublure thermique est masquée par une couche de tissu supplémentaire « satinette », qui est le tissu uni classique qui vient en finition habituelle des rideaux simples, c’est à dire non techniques. Un rideau isolant thermique est donc « propre » et joli des deux côtés, le caractère technique ne va pas transparaitre.  La doublure isolante thermique se devine seulement au toucher : si l’on froisse le rideau entre ses doigts, on entend un léger crissement (pensez pour comparaison sonore à une couverture de survie). Cela est dû à une couche d’aluminium présente à l’intérieur (et non apparente), un revêtement souple isotherme nécessaire pour assurer la fonction thermique.

Dans quel contexte recourir à un rideau isolant thermique ?

Nous conseillons le rideau isolant thermique dans les logements anciens car en dépit de leur charme ils présentent malheureusement bien souvent quelques déficiences au niveau de l’isolation. Sont concernés : les immeubles datant des années 1970, les immeubles haussmanniens, les maisons anciennes (meulières, maisons ouvrières etc.)… Tout logement où on constate un vrai filet d’air sous les portes et où le bruit des voisins est trop fort. Evidemment, le rideau isolant thermique prend tout son sens lorsque les vitres sont réalisées en simple vitrage, ce qui protège de façon insuffisante du froid et du bruit.

Nos clients parisiens se montrent très satisfaits de leurs rideaux isolants lorsque leurs appartements, souvent équipés de fenêtres en simple vitrage, donnent sur des rues passantes, de grands boulevards, des ronds points.

Enfin, on constate l’utilité des rideaux isolants pour des constructions modernes avec des vitres toute hauteur  qui ne sont pas assez isolantes ni pour le bruit ni pour le froid.

Que garantit le rideau isolant thermique ?

Le rideau isolant thermique de MesRideaux.fr améliore le confort ressenti à domicile en régulant la température et diminue votre consommation énergétique. Le phénomène de « parois froides » au niveau des fenêtres n’a plus lieu. 

Mais ce n’est pas tout ! La doublure isolante thermique est aussi un produit acoustique : elle fait barrage aux bruits provenant de l’extérieur (ou garde les bruits de votre intérieur chez vous pour préserver votre voisinage !) en même temps qu’elle coupe le froid et la chaleur entrante excessive. Nous vendons d’ailleurs cette doublure sous le nom de « doublure thermique et phonique » (à cocher lorsque vous sélectionnez les paramètres pour la confection de vos rideaux sur mesure personnalisés). La qualité de vie sonore est donc améliorée : plus de tranquillité pour vous comme pour vos voisins d’en face !

Plus encore : notre doublure est occultante. Sa couche d’alu interne coupe à 100% tout rayon lumineux entrant, c’est pourquoi nous  la recommandons pour les chambres (repos réparateur dans l’obscurité sans volets). Dans un chalet ou une maison de campagne, elle permet, pour le même prix, d’apporter cette fonction supplémentaire, ouvrant plus de possibilités d’usages. Par exemple, c’est pratique si on possède un canapé lit dans une pièce un peu passante, avec une grande baie vitrée qui offre de l’espace pour « stocker » le rideau (il faut un peu de place sur le côté de la fenêtre) sans diminuer la luminosité en journée : on transforme alors très simplement la pièce en chambre d’appoint  au moment de la nuit.

Comment fonctionne le rideau isolant thermique ?

C’est sa couche d’aluminium cachée au cœur de la doublure qui le rend isolant. Il est impératif de bien installer et bien utiliser son rideau isolant thermique pour obtenir l’effet escompté. Attention, une mauvaise mise en place rendrait le rideau thermique inutile !

Comment installer le rideau isolant thermique ?

Le rideau isolant thermique s’utilise impérativement monté sur rail, que ce soit un rail fixé au mur ou au plafond. D’abord parce que le rideau obtenu est épais et donc lourd (un rail métallique solide supporte le poids bien mieux qu’une tringle), ensuite parce que le rail donne un rendu plus plaqué au mur qui est nécessaire à un bon résultat. On vise un rideau « collé » à la paroi, et bien couvrant en haut, en bas et sur les côtés. Le but est de boucher le moindre passage d’air avec le rideau, il faut donc couvrir généreusement la paroi froide et être au plus proche de cette paroi. Il est important de bien prendre les mesures pour calfeutrer tout le pourtour des portes ou des fenêtres afin de couvrir tous les interstices. Si l’air peut passer de quelque côté que ce soit, l’effet est annulé ! Les bons réflexes : un rail plus large que la porte ou la fenêtre, le rideau qui monte plus haut que la fenêtre, ou dans le cas d’une porte d’entrée, plus haut que la porte grâce au bras extensible de cette tringle spécifique, qui permet de tricher sur sa hauteur de rideau et de bien « colmater » l’ensemble. 

Le mieux concernant la finition du bas du rideau est d’avoir un bas de rideau cassant (au moins 1 cm pour ceux qui auraient préféré une finition ras de sol) pour être sûr que, si le sol n’est pas droit, rien ne passe par en dessous.

Enfin, il convient de privilégier un seul grand rideau plutôt qu’une paire, pour ne pas avoir à ajuster au mieux au centre, et être sûr de faire vraiment barrière au froid et au bruit avec le rideau.

Vérifiez bien que vous avez affaire à un mur suffisamment solide pour y fixer votre rail et suspendre votre rideau : on ne perce pas un mur en placo pour y loger son rail destiné à supporter le poids de rideaux lourds. Selon votre cas, préférez éventuellement une pose de rail au plafond.

Une alternative au rideau isolant thermique 

Les personnes qui disposent d’un budget limité et n’ont pas de souci majeur de froid et de bruit peuvent choisir la doublure molletonnée plutôt que la doublure thermique et phonique. Elle n’est pas occultante, mais il est aussi possible, si besoin, de cumuler les effets molletonné + occultant. Cette solution beaucoup moins onéreuse peut être une solution tout à fait satisfaisante techniquement, bien que moins « jusqu’au boutiste ». 

Des rideaux épais pour isoler encore plus et mieux

Un dernier conseil : l’idée avec les rideaux munis de la doublure isolante thermique et phonique (ou molletonnée, selon l’alternative proposée ci dessus) est d’avoir des rideaux épais (c’est d’ailleurs pour cela que les rideaux confectionnés de la sorte sont plus performants que les rideaux taillés dans un tissu dit acoustique d’épaisseur bien moindre). Une bonne idée est de renforcer encore cette caractéristique en choisissant un tissu épais comme un velours, une flanelle, un jacquard, pour rajouter encore une épaisseur et renforcer d’autant plus l’efficacité. Bon à savoir, ces tissus épais ne coûtent pas forcément plus cher.

Voici des exemples de tissus épais à confectionner en rideaux en sélectionnant dans les paramétrages de personnalisation de droite la doublure thermique et phonique, ou la doublure molletonnée.

  • Un velours sobre, mat et chiné (selon le coloris choisi), avec une matière granuleuse moderne
  • Un velours classique super lisse, doux, joliment mat
  • Un velours non feu et anti tache (les tâches ne pénètrent pas à cœur et s’enlèvent en un coup d’éponge) 

Un velours imprimé tendance et délicat dans un thème botanique

Les tissus anglais 100% laine très chics de notre partenaire Dormeuil (spécialiste des tissus pour costumes masculins)

De la bouclette, bohême, rustique chic, années 3O, tellement mode !

Un jacquard lourd et ludique avec des motifs colorés velours et des armures de tissage variées

Un jacquard bi matière velours aux motifs géométriques captivants

Un jacquard touches chenille relief esprit années 50 dans la mouvance du décorateur David Hicks

Un jacquard chenillé aux couleurs mystérieuses et reflets métalliques patinés : magique !

En cas de doute sur le choix du tissu de vos rideaux, demandez nous quelques échantillons.

On refait le point, rappelez-vous

Pour isoler thermiquement (et phoniquement) votre intérieur, choisissez le tissu de votre choix, épais de préférence (velours, flanelle, jacquard… aidez-vous des filtres de sélection des matières), faites le confectionner en cochant sur MesRideaux.fr la doublure thermique et phonique écrue (ou en alternative la doublure molletonnée). Optez pour un rideau unique couvrant bien la fenêtre ou la porte avec suffisamment  de marge en haut, en bas, et sur les côtés. Utilisez un rail fixé au mur ou au plafond, dans un support solide. N’hésitez pas à contacter l’équipe experte de MesRideaux.fr si des interrogations subsistent. Intégrez votre rideau isolant à votre décoration car c’est bien plus qu’un simple produit technique ; pensez par exemple à des coussins confectionnés dans le même tissu. Profitez ensuite de votre nouvel intérieur, sans courant d’air ni paroi froide, à l’écart des bruits extérieurs, été comme hiver ! Cerise sur la déco, grâce à la doublure thermique et phonique, vos rideaux seront également occultants et feront ainsi le noir complet dans la pièce où ils se trouvent, sans l’usage de volets. Des rideaux ultra pratiques en tous points, n’est-ce pas ?

Plus d'articles
La Belgique, la déco en seconde nature.