moodboard plantes

Un Jardin d’hiver en attendant les beaux jours

Endroit rêvé pour penser avec délice aux beaux jours ou apprécier l’hiver bien à l’abri, le jardin d’hiver c’est « the place to be » à domicile et à la portée de tous ! Pourquoi se priver ? On vous raconte ce qu’il faut en retenir pour se lancer dans ce joli projet déco plein de charme et d’ondes positives chlorophyllées.  

Légendes photos planche d’inspiration :

Art encadré ‘verdure dramatique’, G&C interiors A/S

Lit en rotin vintage Kok maison

Plante Nature et Découvertes

Collection plateaux imprimés Avenida Home x Karen Mabon

Plateau miroir Alice, Slow

Fauteuil en rotin Nancy, Chic Antique Denmark

Qu’est-ce qu’un jardin d’hiver ?

Le jardin d’hiver, c’est un peu une véranda aux allures de serre. Au départ, il s’agit précisément d’une structure vitrée à armatures métalliques qui sert à abriter, l’hiver durant, les plantes qui ne supportent pas le gel. Comme c’est une pièce chauffée (éventuellement moins que le reste de la maison, mais tout de même), elle s’avère plaisante pour prendre le thé, discuter en petit comité, lire, se détendre, admirer le ciel, s’octroyer une pause végétale avec vue sur le jardin. 

Au XIXème siècle, il était de bon ton dans les châteaux de jouir d’un jardin d’hiver pour y collectionner les palmiers.

Pourquoi le jardin d’hiver est dans l’air du temps ?

Le jardin d’hiver fait entrer la nature dans nos espaces de vie, abondamment, passionnément. On peut d’ailleurs prendre du recul par rapport à sa stricte définition, et n’en garder que l’inspiration, c’est à dire le fait de vivre avec les plantes, l’état d’esprit de détente, l’environnement lumineux. En somme : installez votre jardin d’hiver dans une partie de votre salon, près de vitres généreuses, éventuellement sous une vitre de toit. Les plantes (bien sûr), le choix des matériaux pour le mobilier, les accessoires, feront le reste et seront garants d’une ambiance jardin d’hiver réussie.

Où créer son jardin d’hiver ?

Le salon semble le plus indiqué (si vous ne disposez pas de véranda dans le prolongement de celui-ci bien entendu). Mais vous pourriez aussi imaginer un bureau – jardin d’hiver, et on a déjà vu aussi cela pour une salle de bains ! 

Dans la chambre, pourquoi pas… on dit souvent qu’il faut éviter de dormir avec des plantes vertes, mais en vérité elles rejettent bien trop peu de CO2 la nuit pour que cela puisse être nocif. 

Quelles plantes pour votre jardin d’hiver ?

Vous êtes totalement libre de rassembler les plantes de votre choix (vous les possédez peut-être déjà) comme base de votre jardin d’hiver. Quelques idées toutefois pour les moins inspirés ou les plus débutants :

  • Aloe vera – graphique et dépolluante.
  • Areca – pour sa bonne croissance (Mesure entre 1,50 m à 2,50 m de hauteur)
  • Zamioculcas (plante ZZ), élégante, robuste et d’entretien facile
  • Chlorophytum – supporte toutes les conditions d’ombre, lumière, chaleur, fraicheur ; et se bouture à l ‘infini !
  • Chamaedorea – apparenté aux palmiers et débutants friendly

Comment disposer vos plantes

Jouez sur différentes hauteurs pour agencer vos plantes dans l’espace : au sol, dans des cache-pots à pieds, sur des étagères fixées au mur, sur une étagère style échelle, dans des supports suspendus, dans une « bibliothèque » à plantes, sur une commode, un buffet, la cheminée…

Voyons maintenant ce qu’il vous faut pour vous installer parmi les plantes…

Le mobilier du jardin d’hiver

Naturel par ses matières mais aussi ses couleurs, le mobilier du jardin d’hiver flirte avec l’esprit outdoor, tout en restant délicat (pas de résine PVC effet tressage, pas d’assises moulées massives). Le must : l’osier. Beige ou blanchi, romantique et vintage avec lignes courbes alanguies, ou modernisé par des lignes plus épurées et droites. Prévoir au minimum un siège (dans le cas d’un siège unique : imposant, rocking-chair ou « loveuse » des années 70 de forme arrondie comme un nid), au grand maximum quatre (il faut garder l’esprit intime, ce n’est pas un repas de famille). Vous pouvez envisager aussi le siège suspendu, le hamac.

Fauteuil rotin design
Fauteuil en rotin et cannage Saïgon, Kok design

Une petite table basse serait fort utile pour poser un mug, un livre, un plateau. Mais ça peut être une sellette, une bûche de bois posée verticalement, un bout de canapé, un mini guéridon, une table de chevet détournée (les chevets sont plus petits que les tables basses), une desserte garnie de plantes… Quelque chose aux dimensions limitées et qui respecte le ton de l’ensemble.

Pour rendre tout cela apaisant et douillet, le textile entre en scène.

Des coussins et tissus pour votre jardin d’hiver

Coussins, garnitures de sièges, petits matelas, jetés, apportent du confort et incitent à relâcher la pression, mais se présentent aussi comme de précieux alliés pour planter un décor, dans le prolongement esthétique des plantes qui sont au cœur de notre sujet.

Jetez votre dévolu sur les motifs végétaux et cultivez un esprit foisonnant où le vrai (les plantes) et le faux (les motifs) viendront se confondre et se répondre !

tissu tropical noir et blanc
tissu wax moderne
tissu fleurs brodé
tissu fleurs de cerisier
coussin fleur de cerisier
tissu jungle toile de jouy
tissu motif feuilles exotiques
tissu jungle vert

C’est par les tissus à motifs que vous créerez un jardin d’hiver personnel, singulier, composé. En effet, les tissus blancs ou taupe unis basiques (souvent vendus avec le type de mobilier visé, lorsque celui-ci comporte des éléments textiles) ne suffiraient pas à donner votre propre touche ! Votre mobilier ressemblerait à du mobilier de jardin posé tel quel dans votre salon. Au besoin, remplacez les coussins d’assises existants de votre mobilier par des versions sur mesure, ou confectionnez des housses à partir de tissu au mètre.

Autres accessoires de décoration 

En fonction de vos préférences et trouvailles, apportez quelques éléments pour compléter votre jardin d’hiver. De notre côté, nous avons « flashé » sur le miroir Alice de la marque « Slow ». Fait à la main en Italie selon des techniques traditionnelles, il existe avec des finitions gold, gris, bleu, vert mousse, miroir noir, et peut être réalisé sur demande dans différentes tailles. Ses reflets et nuances colorées nous transportent dans un univers magique, comme façonné par le temps et les éléments.

miroir patiné
Miroir Alice coloris Moss, Slow

Astucieux, créatif et changeant, le lustre « Maria SC double » de Pani Jurek intègre des tubes à essais de laboratoires dans lesquels on insère des branches de feuilles ou de fleurs.

lustre véranda
Maria SC Double Pani Jurek

Se repaître de la nature at home…

Le jardin d’hiver prolonge le paysage et devient spectacle dont on s’emplit les yeux et l’esprit. Les plantes du dehors et du dedans tissent des rapports de bon voisinage et cohabitent avec les décors de tissus à motifs végétaux détaillés, délicats ou expansifs. Le végétal s’immisce dans la décoration sous des formes plurielles et gagne du terrain. Un jardin intérieur poétique et personnel voit le jour ; c’est peut-être aussi cela que l’on appelle « cultiver son jardin secret ? ».

Plus d'articles
pergola rideaux
Comment choisir des rideaux pour sa pergola ?