déco rose vert beige
Canapé Ottone en lin chez Habitat, tissu rideau Phœnix fond rose sur MesRideaux.fr, mur vert

Quelles couleurs pour mon intérieur ? Choisir les bonnes teintes en déco

Que ce soit pour les murs, les sols, le mobilier, les textiles, les objets, les couleurs habillent un intérieur et lui donnent sa personnalité. Par peur de mal faire ou de trop en faire, avec la couleur, on finit souvent par ne pas assez oser ! Il serait pourtant dommage de se limiter aux sempiternels tons neutres, par crainte de la faute de goût. Voici une petite formation accélérée sur la couleur en déco : les questions à se poser, les combinaisons de couleurs, le placement des couleurs dans un espace donné en fonction de ses caractéristiques, les symboliques de chaque couleur.

Remarques sur l’appréciation d’une couleur en déco

Couleurs et proportions

On ne devrait jamais juger une couleur sans parler de sa proportion par rapport à l’ensemble de la décoration. On peut aimer le rouge d’un coussin rouge sur un canapé gris, devant un mur blanc, et ne pas avoir envie de vivre dans un salon dont les murs seraient tous peints en rouge. La couleur s’apprécie en fonction de son dosage, de sa présence. On peut atténuer une couleur très vive en l’associant à une base neutre. On peut assagir ou au contraire réveiller avec une couleur. L’intérêt, l’impact, peuvent venir d’un accent contrasté, nulle obligation de déverser une couleur abondamment pour qu’on la remarque. Si on souhaite accueillir dans sa déco une couleur très à la mode, il est astucieux de le faire avec des accessoires, qui seront faciles à changer en cas de lassitude.

Couleur et nuance exacte

Pour aller plus loin, il faudrait aussi parler de l’intensité de la couleur, c’est à dire de sa saturation : si le rouge très vif nous agresse, on préfère peut-être le bordeaux (un rouge plus sombre) le rouge brique (un rouge orangé), ou un rouge éclairci, délayé de blanc. Dire « j’aime le bleu » ne veut rien dire : un bleu ciel n’a rien à voir avec un bleu nuit. Chaque couleur recouvre des centaines de nuances, chaque nuance diffuse une atmosphère et des symboles qui lui sont propres.

Couleur et aspect de surface

Enfin, le matériau, la finition, influencent notre perception de la couleur : on peut aimer le rouge s’il est très mat, mais pas s’il est satiné ou brillant. On peut trouver le rouge chic dans certaines matières, et presque vulgaire avec d’autres.

Qu’est-ce qu’une belle couleur ?

En somme, il n’y a pas de couleur qui soit belle ou ne le soit pas, ce qui compte c’est de faire un bon usage de chaque teinte en prenant en compte tous les paramètres et en ne négligeant pas les détails. Méfiez-vous de l’à peu près : une superbe peinture murale colorée est un meilleur choix qu’une peinture approchante, mais dont la nuance est moins subtile, qui brille trop alors qu’on préfère le mat, etc.

Les associations de couleurs

Du bon usage de la prise de risques avec les couleurs en déco…

Les couleurs neutres

La déco, contrairement à la mode (encore que, cela se discute de plus en plus), est généralement choisie pour durer des années. Il y a donc des choix de couleurs plus rassurants que d’autres, car plus pérennes. Un total look blanc, cela fonctionne toujours. Une base blanche avec le contraste de meubles noirs aussi. Le taupe et le gris, si on en a usé et abusé pendant des années, parfois jusqu’à saturation, restent des couleurs neutres donc peu risquées. Le beige est la tendance déco naturelle et sûre des années 2020. L’intemporalité a du bon ; mais attention : des couleurs trop faciles, trop basiques, conduisent parfois à une déco fade, trop faible en style, en personnalité, sans saveur. 

Duo couleur neutre + autre teinte

Combiner couleurs neutres et couleurs plus « typées » (vives ou particulières) est un bon compromis. Par exemple, comme évoqué plus haut, une base neutre et des accessoires plus marqués.

gris et jaune déco
Tissu rideaux en laine Royal 11 uni gris souris et lampée table Flos Belhop

Contrastes colorés atypiques

Associer deux couleurs fortes paraît plus « dangereux », mais si cela est maîtrisé, la déco acquiert un caractère bien à elle, ce qui s’avère d’autant plus intéressant.

Le joker du camaïeu de couleurs

Pour diversifier les couleurs dans sa déco sans prendre le risque de créer des mélanges désaccordés, on peut créer un camaïeu, c’est à dire décliner une couleur dans ses différentes nuances. Exemple : Une déco verte avec du vert de gris, du vert bouteille, du vert tilleul … 

Comment trouver l’inspiration pour réaliser sa propre association couleurs en déco ?

Plus on voit de choses, plus on a d’idées ! Bien sûr, vous pouvez consulter les sites des fabricants de peinture, les banques d’images en ligne, des catalogues de meubles, et repérer ce qui vous plait et que vous aimeriez reproduire. 

Mais vous pouvez aussi extrapoler à partir d’un objet, d’un vêtement, d’un tableau, d’une photographie… dont vous aimez l’ambiance colorée. Exemple : le décor d’une assiette utilise trois couleurs que vous pouvez reprendre à bon escient, parce que vous avez la preuve que cela fonctionne. Observez la palette colorée de ce qui vous entoure et que vous appréciez, exercez-vous à vous focaliser sur le paramètre couleurs. Demandez-vous si une couleur doit être dominante, si une autre doit intervenir en touches, et interprétez cela en langage déco : une couleur principale pour les murs, une autre pour de grandes pièces comme le canapé, le tapis, les rideaux, une couleur réservée à de petits objets comme un vase, un coussin, une lampe. Sachez doser, demandez-vous ce qui éclaire, assombrit, tempère, rehausse… Un passionnant travail de mise en scène !

Couleurs et espace

Couleur et Volume de la pièce

Les couleurs de la déco doivent tenir compte des caractéristiques propre au logement. Dans une grande pièce, il est plus aisé de manier plusieurs teintes que dans une petite, dans laquelle on préfère épurer avec des couleurs unifiées, peu nombreuses ou en camaïeu, pour apporter de la sérénité.

Couleur et exposition

L’exposition d’une pièce compte beaucoup dans le choix des couleurs, notamment concernant les couleurs des murs. Un blanc pur sera éclatant au sud, mais grisâtre au nord (mieux vaut alors choisir un blanc cassé chaud, ou des teintes pastel plus gaies).

Une couleur froide et grisée (comme un vert argileux, un bleu gris), peut sembler extrêmement triste dans une pièce peu lumineuse, qu’il conviendra alors plutôt de réchauffer (avec un jaune paille, un rose pâle…).

Couleurs claires, couleurs foncées

Les couleurs claires donnent l’impression d’agrandir l’espace, quand les couleurs foncées le rétrécissent (ce qui est généralement vu négativement, mais le choix du sombre possède le don de créer une ambiance feutrée et originale).

Tester la couleur dans l’espace

On est souvent surpris de la différence entre la couleur vue sur le couvercle d’un pot de peinture en magasin ou sur le petit échantillon d’un nuancier, et le rendu de cette couleur étalée sur tout un mur. Sans compter que la couleur varie aussi selon la pièce où on l’intègre, selon l’heure du jour, l’ensoleillement. Il est important de tester les couleurs destinées des peintures murales, en peignant une feuille de papier que l’on accroche au mur et que l’on regarde à différents moments. Il faut vivre avec la couleur ! 

Symboliques des couleurs en déco

Les couleurs sont expressives, c’est là leur vraie beauté. Reflet de vos goûts, de votre personnalité, elles délivrent des messages, façonnent une manière de se sentir dans un lieu. Elles sont des outils pour créer les ambiances que vous souhaitez dans chaque pièce de votre logement.

Univers de couleurs en déco

Bien sûr, il y a couleurs chaudes et couleurs froides, couleurs douces qui apaisent et couleurs flashy qui stimulent. Couleurs claires qui ouvrent l’espace et couleurs sombres qui enveloppent. Mais aussi couleurs naturelles (beige, brun) et couleurs urbaines (gris béton, noir, touches de couleurs vives). Couleurs rétro (des couleurs complexes, sophistiquées, comme vieillies d’avance) ou couleurs plus fraîches et franches. 

Il y a des associations de couleurs évocatrices : brun et orange donnent un ton seventies, bleu et blanc pour le bord de mer, beige et rouge pour la montagne, quand (plus pointu maintenant) le vert et le rouge pourraient renvoyer aux films de Jean-Pierre Jeunet ou de David Lynch.

Symbolique de chaque couleur et usage par pièce

Jaune – Associé à la lumière solaire et à la joie de vivre, le jaune diffuse des ondes positives. Il est conseillé pour la cuisine, le salon, une salle à manger, une salle de jeux pour les enfants. Il favorise la concentration, on peut ainsi l’envisager pour un bureau. Certains jaunes, mêlés de beige, rappellent la nature, quand les jaunes les plus vifs (citron, jaune primaire) sont des ingrédients de choix pour une déco industrielle avec du béton, du métal. Attention au jaune vif en trop grande quantité : il passerait de stimulant à fatiguant.

Orange – Tonique et audacieux, l’orange vitamine la déco, incite à la communication, met en appétit, favorise la créativité. C’est une couleur idéale pour la cuisine, le salon, la salle à manger. Pour modérer son énergie, on le choisit en nuances automnales comme le terracotta. Si on le préfère vif, il est plus commode de le réserver à de petites surfaces comme les coussins.

Rouge – Couleur passionnelle, entière, ardente, voire transgressive, le rouge est à la fois l’amour, le sang (la vie), le danger, l’action… A appliquer de préférence sur un seul mur (salon, cuisine), sinon en rideaux sur murs blancs (salon, chambre parentale) pour une esthétique glamour et théâtrale. Ou encore en petites touches avec une base neutre (du gris par exemple) : coussins, objets.

Rose – Couleur traditionnellement rattachée à l’enfance et à la féminité (mais il est bon d’aller au delà des codes anciens), le rose incarne tendresse, romantisme, plaisirs sucrés. C’est un dérivé adouci du rouge (sans le caractère ambivalent de ce dernier). Le rose poudré est agréable à vivre en déco, au salon, dans les chambres ou pour une salle de bain. Le vieux rose est plus classique (chambre parentale), le fuchsia, tonique, peut twister une déco trop calme (coussins du salon).

Vert – On le rattache à la nature, et pour cette raison on l’envisage avant tout pour le salon, une salle de bains (mais attention à l’effet mauvaise mine d’un vert trop criard près d’un miroir), à une chambre dans des nuances paisibles. Mais le vert est aussi la couleur de la chance et de la malchance, du sort, du destin, du jeu : ce peut-être une piste pour une salle de billard ou de baby foot !

Bleu – Couleur préférée des européens, et donc assez consensuelle, cette couleur froide aide à se relaxer et mieux respirer. Les bleus clairs évoquent la fraicheur et l’enfance, les bleus foncés la sagesse, le mystère, la nuit. Le bleu convient avant tout aux chambres à coucher puisqu’il facilite l’endormissement, mais la mode des bleus verts (bleu canard, bleu pétrole) l’a fait largement installer dans les salons, que ce soit en murs ou en rideaux. La bonne idée déco, réchauffer le bleu avec des touches de jaune d’or ou moutarde, ou encore un orange brûlé, du doré.

bleu canard et jaune moutarde déco
Mur bleu, tissu Rideaux Idris sur lin, fauteuil velours Pols Potten

Violet – Ni chaud ni froid, ou versant vers l’un ou l’autre selon la nuance, le violet est une couleur ambiguë. C’est une couleur spirituelle qu’on emploie pour les secteurs du développement personnel (méditation, yoga). En déco, la manière la plus facile de l’apprivoiser est de miser sur les mauves grisés, appréciés des intérieurs bourgeois et des maisons à l’ambiance « charme » (référence aux antiquités, romantisme, patines). Pourquoi ne pas jouer le violet en camaïeux ?  Des mauves tranquilles en base (rideaux, stores, tapis), relevés, en touches, par du violet vif, qu’il soit bleuté et électrique, rougi façon orchidée, ou encore par un prune, plus profond ?

Marron – Couleur chaleureuse et naturelle, le marron (ou brun) réchauffe un salon, une salle de TV, une bibliothèque. Attention au marron chocolat en murs, qui pourrait être assez pesant (une jolie option toutefois serait de le choisir en papier peint pour un seul mur). Le must en déco avec du marron : le canapé en cuir Chesterfield, les fauteuils club ! Un temps délaissés, les bois sombres (comme le noyer) sont redevenus à la mode.

Enfin, nous ne nous éterniserons pas sur le beige, couleur sereine évoquant le sable, le blanc, le noir et le gris qui ne sont pas des couleurs mais des valeurs. Ces tons neutres n’ont pas une grande charge expressive, quoique les utiliser en monochrome (ou presque) ne soit pas dénué de caractère : blanc de pureté immaculée et lumière à son paroxysme, noir dramatique et potentiellement baroque…

Lancez-vous !

Vous en savez plus désormais sur les couleurs en déco. Alors que ce soit pour vos peintures murales, votre canapé, les rideaux et coussins, le tapis du salon, les meubles, et les accessoires, amusez-vous à composer les couleurs comme un ensemble, avec des dominantes et des touches secondaires, afin de créer un intérieur bien à vous ! Parce qu’elles nous dynamisent, nous apaisent, nous dorlotent, nous inspirent, nourrissent notre imaginaire ou nous donnent envie de sourire, les couleurs ont beaucoup à nous apporter !

Plus d'articles
photo de tissus africains
Tissu Africain